books.google.fr/books Les "Yapalf et les Cénouk" en vente sur Amazon, la Fnac, Decitre, etc... Alors que les « Yapalf » sont chaleureux, prêts à s’entraider lorsque l’un d’entre eux ne va pas bien, les « Cénouk » accordent beaucoup d’importance à des choses qui n’en n’ont pas, au détriment de leurs sentiments. Ils se compliquent la vie avec des futilités qui finalement les divisent et les rendent égoïstes. La notoriété et la gloire sont leur étendard qu’ils acquièrent souvent en dévalorisant leurs semblables. Dès qu’ils se réunissent, ils ne peuvent rien faire sans la décision d’un chef, qui souvent d’ailleurs n’est pas forcément le plus compétent pour les rendre heureux. Les « Yapalf », eux, s’en remettent à la providence, se réjouissent d’une attention de leurs proches, d’un sourire, d’une tape sur l’épaule, de la pluie quand elle tombe.
Jardin www.editionsdelanouegavigne.comA LA TIENNE paru aux éditions de "la noue Gavigné" en Août 2010 « A la tienne », un livre d'une facture un peu particulière ! Une histoire vraie, une histoire vécue dans laquelle on s'invite pour la partager. Pas vraiment une biographie, plutôt un CV de 93 pages. L'auteur, Jean-Marie Pégeot, explique la délocalisation de l’industrie des pays soit disant riches (à crédit), pour les pays émergents où la protection sociale est pratiquement inexistante. On suit Jean-Marie Pégeot à partir de 1974, tout au long de son parcours professionnel pour assister à la lente agonie de l’entreprise qui l’embauchait, avec, en parallèle, son mal de vivre qui le conduira à boire plus que de raison, une maladie dont il se rétablira par miracle, une sorte de résurrection . L'utilisation du présent tout au long de ses lignes donne au texte un rythme rapide et amène le lecteur à devenir spectateur en l'accompagnant dans son parcours. Il y sera témoin de son profond respect pour la société rurale, pour le travail de la terre, mais également de sa colère contre le système établi ou tout est fait pour anéantir les petits. On s'engouffre dans le bouquin et on vit en accéléré plus d'une trentaine d'années en moins de cent pages pour finir sur la tonalité un peu désabusée d'une conclusion en forme de chanson : « Se faire du souci, ben ça sert à rien, puisque finalement, tout va bien ». en vente aux :
Musiques PresseCharles-Edouard et Mohamed paru à l'association : "à l'écoute des poètes" en 2006 : épuisé (comme moi)
Amazon jeanmariepegeot@gmail.com AccueilLa lecture du livre me fait penser au film « les Enfants du marais » de Jean Becker. J’aime bien la philosophie qui se dégage de ce roman, le regard posé sur la technologie moderne, cette forme de sagesse qui me rappelle un peu celle de Mohamed par rapport à Charles-Edouard. (Charles-Edouard et Mohamed, Jean-Marie Pégeot : parution « à l’écoute des poètes », 2006) Tout est très imagé. Les petites choses de la vie qui donnent du charme et du sel à l’existence sont mises en évidence. Il y a une habileté certaine dans cette histoire à critiquer la société actuelle avec ses dérives, ses incohérences, son côté inhumain. J’aime aussi la poésie qui apparaît en filigrane, le respect de la terre, des arbres, des plantes, le rythme des saisons, l’observation de la nature, le bon sens paysan ! La fin de l’histoire est inattendue, amusante ; on comprend alors le titre du livre « Il y a du gaz dans l’eau ». Francine POHL
ça y est ! Mon dernier ouvrage, "Il y a du gaz dans l'eau" édité chez BOD est paru. Vous pouvez vous le procurer à la "librairie Nicod" à Valentigney, et "les papiers bavards" à Audincourt pour la somme modique de 8 euros. Egalement disponible sur Amazon , Decitre, Fnac....ou tout simplement en me contactant à l'adresse mail suivante : et je vous donnerai les conditions d'envoi. amis lecteurs, rendez-vous sur www.Babelio.com pour partager votre passion.
Discographie Photos